illustrations

L’illustration est l’une des faces majeures de l’œuvre d’Antonio Saura tant par son ampleur que par son inventivité et sa diversité.
Adolescent alité par la maladie, il découvre le monde d’abord par les livres et les images. Ainsi, très tôt (1947) et sa vie durant, inventera-t-il des personnages et des mondes imaginaires. Son œuvre d’illustrateur commence en 1963 avec une série d’eaux-fortes et aquatintes qui accompagnent le texte Träume de Quevedo. Elle se poursuivra avec l’illustration des textes de Cervantes, Kafka, Orwell, et bien d’autres, pour s’achever avec l’illustration de son propre journal Nulla dies sine linea.
L’illustration colle au texte et met en œuvre le répertoire des images qu’Antonio Saura crée et développe.

Top